Hygiène - Détartrage

Hygiène - Détartrage

Gingivite = Inflammation de la gencive
Parodontite = Maladie du tissu de soutien de la dent (os)
Plaque dentaire = dépôt mou bactérien
Tartre = dépôt dur par calcification de la plaque dentaire

Gingivite

Une accumulation de dépôts bactériens appelé plaque dentaire se forme continuellement sur les dents et les gencives. Si ces dépôts ne sont pas enlevés régulièrement, le système immunitaire envoie des cellules de défense avec une augmentation du débit sanguin. La gencive gonfle, devient rouge et saigne facilement.

Un nettoyage professionnel effectué par l’hygiéniste dentaire, qui consiste à éliminer plaque et tartre, suffit pour venir à bout du problème. Une hygiène bucco-dentaire appropriée et régulière permet de maintenir durablement la santé gingivale. L’hygiéniste conseille en fonction des spécificités individuelles un détartrage tous les 6 à 12 mois.

Parodontite

Si l’inflammation s’étend profondément sous la gencive, l’os sous-jacent se retire et il y a formation de poches parodontales, les dents se déchaussent et deviennent de plus en plus mobile. Sous la gencive, les dépôts bactériens ainsi que le tartre s’accumulent encore plus facilement.

Les gros facteurs de risque sont le tabagisme, la consommation de drogues et d’alcool et une mauvaise alimentation par prise répétée (grignotage). Certains médicaments ont comme effet secondaire de réduire la quantité de salive, et de ce fait la résistance aux infections buccales est diminuée. Des facteurs génétiques ont aussi une influence sur la maladie parodontale, il faut être particulièrement vigilant si vos parents ont perdu des dents à cause de problèmes parodontaux. Les risques sont augmentés pour les personnes souffrant de diabète ou d’autres maladies tel la leucémie, le sida et certaines maladies génétiques. Les personnes âgées sont plus sujettes à l’aggravation de la maladie parodontale, conséquences d’une hygiène buccale plus difficile, d’une baisse de l’immunité, parfois d’un manque de salive (médicaments) etc.

Le traitement consiste en l’élimination de la plaque dentaire et du tartre au-dessus et sous la gencive. Ce détartrage est effectué au moyen de fins instruments manuels ou ultrasoniques et les dents doivent être polies. Le traitement est effectué le plus souvent sous anesthésie locale par l’hygiéniste dentaire ou selon la gravité par un médecin-dentiste spécialisé en parodontologie. Il est parfois indiqué d’associer à ces surfaçages radiculaires une antibiothérapie spécifique. Conjointement, le patient se fait montrer une technique de brossage et l’utilisation d’accessoires interdentaires appropriés et des bains de bouche antiseptiques. La diminution voir l’élimination de facteurs de risque dépendant de l’hygiène de vie comme la consommation de tabac contribue à une bonne réponse au traitement. A savoir : La substance du tabac qui aggrave le plus la maladie parodontale est la nicotine que l’on retrouve dans les e-cigarettes.

Une pratique systématique de ces instructions suffit en général à stabiliser les résultats atteints, moyennant des nettoyages et contrôles professionnels réguliers tous les 3 ou 4 mois.

Hygiène - Détartrage

Soigner ses gencives protège cœur et vaisseaux

Les bactéries qui prolifèrent sous la gencive peuvent pénétrer dans la circulation sanguine. Si des vaisseaux sanguins sont atteints d’artériosclérose, les bactéries provenant de la bouche peuvent se déposer sur les plaques d’artériosclérose et provoquer l’obstruction d’un vaisseau, ce qui peut entrainer un infarctus du myocarde ou une attaque cérébrale.

L’interaction entre la parodontite et des affections comme le diabète et certaines maladies rhumatismales sont aussi connues. C’est pourquoi il est important de venir régulièrement chez l’hygiéniste afin de prévenir toutes inflammations gingivales.