Implant dentaire

Remplacer une dent perdue par un implant dentaire

Implant dentaire

L’implantologie dentaire, c’est la fixation dans l’os d’une racine artificielle en titane qui, émergeant de la gencive, supportera une dent ou un élément prothétique. Le succès est obtenu d’une part avec des investigations radiologiques très précises (scanner) et d’autre part grâce à l’application d’une méthode rigoureuse.

Avantages

  • Éviter que les dents voisines se déplacent.
  • Retrouver l’équilibre masticatoire afin de prévenir des problèmes articulaires et musculaires.
  • Récupérer le confort et la capacité de manger comme avant.
  • Arrêter la fonte osseuse.
  • Eviter le recours à un appareil dentaire amovible moins confortable.
  • Epargner les dents adjacentes par rapport à la pose d’un pont (bridge).

Déroulement du traitement :

Étape 1

Nous allons collecter les informations sur votre état de santé général et buccal et prendre une radiographie qui en fonction de la situation clinique peut être une panoramique ou un scanner.

Au besoin nous prendrons des empreintes pour mieux évaluer les options et lors d’un deuxième rendez-vous, nous vous expliquerons la proposition de traitement avec les éventuelles alternatives. Vous aurez un devis avec les informations sur le déroulement du traitement et le pronostic.

Souvent dans le cas du remplacement d’une seule dent, dès la première séance, nous pouvons vous donner toutes les explications et vous établir un devis par courrier.

Étape 2

La pose de l’implant nécessite des conditions d’asepsie et un protocole rigoureux.
Cela consiste à faire une petite incision pour accéder à l’os et forer à vitesse réduite le lit de l’implant au moyen de 2 à 4 forêts en fonction de la largeur de l’implant. Le but est de travailler délicatement en élargissant progressivement sans échauffement.

Pour y parvenir nous travaillons sous irrigation continue avec du liquide physiologique stérile à basse température. C’est un paramètre très important pour minimiser l’inflammation et ainsi permettre une excellente ostéointégration de l’implant.

Corollairement les douleurs postopératoires sont beaucoup réduites en comparaison avec une extraction. L’implant est vissé dans l’os et une petite coiffe de cicatrisation est vissée à l’intérieur de l’implant. Puis la gencive est suturée. Quelques conseils sont prodigués pour les jours suivant et entre 7 et 10 jours plus tard nous procéderons à l’ablation des sutures.

Durant cet intervalle, vous pourrez vaquer à vos occupations habituelles.

Puis nous attendrons que l’implant s’ostéointègre, c’est à dire que l’os néoformé épouse la surface de l’implant. Durant cette période, on évite de charger l’implant afin d’avoir le maximum de chance de succès. Si vous avez une prothèse provisoire amovible pour cet espace édenté, vous continuerez à la porter.

Dans certaines situations, la mise en charge immédiate peut-être envisagée, mais l’augmentation des risques de perdre l’implant doit être acceptée.

Étape 3

Après 2 à 6 mois en fonction de la densité de l’os, de la longueur et du diamètre de l’implant, nous organisons la pose d’une couronne sur l’implant.

Au premier rendez-vous, nous prenons la teinte de la future couronne et éventuellement des photos. Après avoir dévisser la coiffe de cicatrisation, nous prenons les empreintes de vos arcades avec des pièces de transferts sur l’implant afin que le technicien puisse positionner un analogue de votre implant sur les moulages.

La coiffe de cicatrisation est remise en place et vous reviendrez environ une semaine plus tard.

Ce premier rendez-vous tout comme le suivant est indolore et en conséquence ne nécessite pas d’anesthésie. Toutefois dans certaines situations, nous préférons poser un implant enfoui et dans ce cas une anesthésie est indiquée. Aussi il y a divers moyens de fixer la couronne sur l’implant, soit en vissant un moignon dans l’implant sur lequel est scellé la couronne (comme sur l’illustration), soit en transvissant la couronne au centre de laquelle il y a une cavité d’accès à la vis qui est par la suite fermée avec de la résine couleur dent. Ces choix de liaison entre la couronne et l’implant se font en fonction de divers paramètres cliniques et esthétiques.

Durant les jours suivants notre technicien dentiste confectionne la couronne selon les instructions et éventuelles photos. Pour les dents antérieures, notre demandons à notre technicien d’être présent au premier rendez-vous afin qu’il visualise toutes les subtilités des dents adjacentes. L’aspect esthétique d’une dent est complexe, il est influencé selon les zones par plusieurs paramètres comme la couleur et la lumière qui est en partie réfléchie et absorbée différemment selon la longueur d’onde.

Au deuxième rendez-vous nous essayons la couronne et vérifions son parfait ajustement sur l’implant. Il est important que les contacts avec les dents voisines soient correctes afin de prévenir tout inconfort lié au passage de certains aliments entre les dents. L’aspect esthétique est évalué et discuté. Si un critère ne convient pas (très rare), la couronne est corrigée voir refaite.

Nous collaborons avec un laboratoire de grande compétence tout proche du cabinet, gage d’un service performant. La couronne céramique est ensuite posée définitivement en prenant bien soin, si scellement, d’éliminer tous les excès de ciment. Les ajustements occlusaux sont effectués dans tous les mouvements fonctionnels afin de n’avoir aucune interférence.

Cet aspect est d’autant plus important sur un implant parce qu’il est en quelque sorte soudé à l’os. A la différence d’une racine de dent naturelle qui est séparée de l’os par un ligament qui fait office d’amortisseur. Si les réglages occlusaux sont parfaitement effectués, vous ne remarquerez aucune différence entre votre implant et vos dents.

Ci-dessous une illustration du remplacement d’une dent au moyen d’un bridge. Les inconvénients sont que les dents piliers sont fraisées et que en cas de problème sur une dent pilier, tout le travail est compromis.